Ressources minérales

A la recherche des trésors de la Grande Ile : les ressources minérales

Le rôle du secteur minier et des ressources minérales (y compris pétrolières) est et sera déterminant pour l’avenir économique de la Grande Ile. Les richesses du sous-sol, potentiellement considérables, constituent un capital non renouvelable que le Gouvernement ne pourra valoriser qu’à l’aide d’une gestion efficace et prudente. Certains pays, comme le Chili ou le Botswana, ont prouvé que la bonne gestion du secteur minier permet d’optimiser l’avantage comparatif de l’économie en la développant de manière durable. Or, cela nécessite une bonne gouvernance dans la gestion quotidienne des affaires autant qu’une politique minière cohérente, qui envisage les retombées du secteur sur le long terme.

La bonne gouvernance apparaît d’autant plus critique que le secteur des mines se trouve à un carrefour. Le lancement des premiers projets industriels d’envergure mondiale, qui suscitent toujours plus de questions et d’incompréhension, augmente de manière radicale les opportunités économiques mais aussi les risques liés à la gouvernance. Depuis des années, le pays s’était préparé à cette période, en se dotant notamment d’outils légaux et institutionnels comparativement efficients. A présent, alors que les attentes envers le secteur ont atteint un niveau très élevé, il semble important de renforcer les mécanismes qui permettront aux opérations minières – et pétrolières demain si les ressources s’avèrent économiquement exploitables – de porter des fruits durables. Certaines réformes essentielles doivent aussi être parachevées ou mises en chantier pour faire de ce secteur un véritable moteur de croissance et de développement.

Cette note a pour objet de faire l’état des lieux sur la nouvelle ère qui s’ouvre pour le secteur minier malgache (partie I), de décrire les difficultés et les défis dans la gestion de ce secteur (partie II), et d’identifier les principales options politiques pour le futur (partie III).

Cette note de la Banque mondiale a été écrite en concertation avec l’USAID, JICA et l’ONUSIDA et a bénéficié des commentaires substantiels de Gotthard Walser (Banque mondiale). Elle a été partagée lors d’une session du dialogue sur le développement économique avec la participation de la société civile, du secteur privé, du secteur académique, des représentants techniques de Ministères et des média.

Auteur : Rémi Pelon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :