Climat des affaires

Améliorer l’environnement des affaires en rassurant les investisseurs privés

La présente note couvre les défis et les obstacles à l’amélioration du climat des investissements à Madagascar. Après avoir brièvement rappelé le développement du secteur privé au cours des dernières années, la note met en exergue la qualité moindre du climat des affaires à Madagascar sur le plan international. L’accent est mis délibérément sur les contraintes règlementaires et institutionnelles de l’environnement des affaires puisque les autres obstacles, tels que les infrastructures, l’accès au foncier et au financement, l’instabilité macroéconomique et la gouvernance, sont abordés ailleurs dans cet ouvrage. De plus, cette note illustre de manière spécifique les contraintes auxquelles font face trois secteurs: le tourisme, le textile et l’habillement, et la pêche. Sur cette base, un ensemble de recommandations est proposé autour de trois priorités: (i) générer de l’appui politique sans équivoque pour la mise en œuvre du  programme de réforme de l’environnement des affaires; (ii) faire prévaloir une stabilité légale et règlementaire; et (iii) améliorer la facilitation et la promotion des investissements. L’objectif est de rassurer les investisseurs en envoyant des signaux clairs et rapides, dans un contexte général qui reste incertain et instable.

Cette note de la Banque mondiale a été écrite en concertation avec la Société Financière Internationale, JICA, le PNUD, l’Union Européenne et l’ONUDI. Elle a été discutée avec le groupe de partenaires techniques et financiers organisé autour du secteur privé sous la direction actuelle de l’ONUDI. Elle a été aussi partagée lors d’une session du dialogue sur le développement économique avec la participation de la société civile, du secteur privé, du secteur académique, des représentants techniques de Ministères et des média. Cette version a tenu compte des  commentaires reçus lors de ces rencontres. Nous remercions Leonardo Iacovone, Xavier Vincent et Patricia Rajaonarison (Banque mondiale) pour leur contribution.

Auteurs : Ganesh Rasagam, Josiane Raveloarison, Tugba Gurcanlar

Télécharger Améliorer l’environnement des affaires en rassurant les investisseurs privés

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :