Secteur électrique

Le secteur électrique : un potentiel de développement qui reste à exploiter

L’image de l’évolution et de la performance du secteur électrique malgache au cours de la dernière décennie apparaît pour l’essentiel négative. Les clients de la société publique JIRAMA ont eu à se plaindre d’épisodes répétés de délestage. Les hausses tarifaires pratiquées de 2005 à 2008, rendues nécessaires par l’évolution des prix des hydrocarbures, n’ont pas permis une amélioration significative de la qualité de service ni une amélioration du taux d’accès. Les nouvelles connexions sont rationnées depuis 2004, handicapant le développement de nouvelles activités économiques. Bref, le secteur électrique malgache est perçu comme en état de crise et comme constituant un goulot d’étranglement pour le développement économique et social du pays.

Cette note tente, tout d’abord, de dépasser ce jugement rapide et négatif et de mieux caractériser la situation du secteur. Elle examine les facteurs structurels qui déterminent le développement du secteur et présente les développements récents. Elle tente aussi de mettre en perspective la situation malgache en la comparant avec celle d’autres pays d’Afrique. Au total, cet état des lieux conduit à nuancer certains jugements négatifs concernant le secteur, mais corrobore le constat de sous-performance depuis quelques années. En second lieu, la note tente d’analyser les contraintes qui ont freiné le développement du secteur et les principaux défis qui doivent être relevés. Il s’agit notamment d’analyser ce qui a été entrepris, d’en examiner les résultats et de comprendre les difficultés et les blocages rencontrés dans la mise en œuvre. Il s’agit également de comprendre le manque d’avancées concrètes dans certains domaines pour lesquels il existe pourtant un consensus des acteurs, notamment en ce qui concerne la programmation des investissements hydroélectriques. Enfin, la note tente de formuler des recommandations d’actions qui s’inscrivent dans le cadre d’objectifs de long terme, mais qui consistent autant que possible en des propositions concrètes, susceptibles d’être mises en œuvre le plus rapidement possible.

Cette note de la Banque mondiale a été écrite en concertation avec la Coopération allemande, l’Union Européenne et l’Agence Française de Développement.  

Auteurs : Fabrice Bertholet, Vonjy Rakotondramanana

Télécharger : Le secteur électrique : un potentiel de développement qui reste à exploiter

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :